Imprimer cette pageEnvoyer à un ami Partager cette page Flux RSS

Particularités des systèmes insulaires

Des « petits systèmes isolés »

Dans le domaine de l'énergie, la Corse, l'archipel de la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, l'île de La Réunion, ou encore l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon présentent la particularité commune de former des « petits systèmes isolés ».

Ne bénéficiant pas d'interconnexion à un réseau électrique continental, ou alors de façon limitée (dans le cas de la Corse), ces régions sont dans une situation particulière par rapport à la métropole continentale.


Des coûts de production très élevés

Chaque région doit produire sur place la totalité de l'électricité qu'elle consomme. D'où un surcoût élevé en comparaison des coûts de production courants en métropole continentale.

Ainsi, en Corse et en outre-mer, le coût de revient de l'électricité est, dans le meilleur des cas, deux fois plus élevé que son prix de vente au tarif garanti par la péréquation tarifaire.


Un système compensatoire

L'équilibre économique est assuré par un système de solidarité nationale : la contribution au service public de l'électricité (CSPE). Etabli par la loi, ce fonds est financé par une contribution de tous les consommateurs d'électricité en France.

A voir également